Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Noyons ce maudit coq une bonne fois : Non, nous ne sommes pas Gaulois !!

13 Décembre 2008 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #La bibliothèque du mouton

heu, normalement, il doity avoir une zoulie image du livre, ici ? vous la voyez pas ? En effet, c'est pas normal !Les Étonnantes Origines De La Querelle Linguistique En Belgique
Gilet Jean-Marie,
 Jm Collet, 2000
224 pages.



L'an dernier, j'ai acheté ce livre original sur l’origine des querelles linguistiques en Belgique, et le moins que l'ont puisse dire, c'est que j'ai vraiment accroché.

C’est l’histoire de notre pays, de nos origines, à nous les belges, et surtout de l'origine de nos différences linguistiques. Cette histoire est contée par un vieux prof, très cultivé par ailleurs, sous forme d'un roman qui raconte le dialogue entre un parrain et sa fieulle, Perrine.
Perrine est rhétoricienne et elle cherche à comprendre l’incompréhensible : les querelles linguistiques en Belgique.

Le ton très personnel, très original, très auto-dérisoire, très amusant, de ce livre en font une perle exceptionnelle. Du pur, du vrai, du belge !

Sans en révéler le contenu (ça gâcherait le plaisir de sa lecture aux intéressés), il faut toutefois être prévenu que ce bouquin, c'est de la bombe !
 
Il démonte un à un, tous les “mythes séparatistes”, en démontrant par exemple que flamands et wallons ont les mêmes origines ethniques (Et non, nous sommes pas gaulois !), en expliquant pourquoi la langue française a été un moment prédominante déjà avant l’indépendance, en rétablissant des vérités historiques oubliées mais importantes, en nous apprenant, entre autres, que la Belgique en tant que telle (le même système politique, le sentiment d’un état cohérent, d’un peuple commun) est bien antérieure à son existence “officialisée” en 1831, que non, ça n’est pas un état artificiel ...

Il nous rappelle / apprends également les milles absurdités de notre constitution toujours plus détricotée, comment s’est passé la séparation absurde et coûteuse entre les régions, des faits inqualifiables de stupidité comme l’éclatement de la bibliothèque de l’université de Louvain (les tomes impairs pour vous, les pairs pour nous !!!).

Il lève le voile sur l’emprise des partis politiques sur les administrations - en autres -, la complicité des politiques “ publiquement ennemi ” et certaines de leur idées qu’il n’a pas peur de comparer avec une certaine mentalité nazie...

C’est écrit avec beaucoup d’humour, facile à comprendre, et par un vrai belgo-belge qui traite les politiques contemporains de son bouquin (1999-2000) avec son plus royal et méchant mépris : ju-bi-la-toi-re, j’adore !!!!!!

Et ne vous y trompez pas, il ne fait aucun cadeau : si les flamingants sont épinglés, les wallingants sont aussi mis au pilori ! Et croyez-moi, on a rien à envier aux flamands en terme d'absurdité.

Donc, j’ai ri une bonne partie du livre mais c’était aussi pour ne pas pleurer : l’auteur explique la catastrophe économique que signifierait l’éclatement du pays, examine toutes les hypothèses (dont le rattachement à la France, et ce qu’il pense des Français et la façon dont il parle de leur mentalité parfois un peu nombriliste est délicieusement drôle d’ailleurs).

C'est aussi désespérant de penser que ce livre date de 8 ans et il n'a pas pris une ride. Le nom des protagonistes politiques a beau avoir changé, leur discours et leur petite gué-guerre linguistique est identique !

Mais à lire absolument, pour ne plus croire bêtement ce que nos “ élus ” racontent à la téloche, relayés par des journalistes au parti-pris évident,
pour ne plus se méfier (voire haïr) aveuglément nos voisins “ du nord ”,
pour rire un peu – beaucoup - de nous-même, de nos bêtises, de nos erreurs et de notre belgitude,
pour apprendre à connaître la valeur de notre pays et de ses habitants, pour avoir envie de rester belge, au delà de se que voudrait décider pour nous une poignée de politiciens qui arrive à nous faire penser l’impensable ... Et à nous faire croire même que c’est ce que nous avons, nous, désiré !

Bref, un in-con-tour-na-ble !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier 23/06/2009 14:11

J'ai lu ce bouquin la semaine passée.
Du pur bonheur !