Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Quand le mouton va au coiffeur se faire défriser ...

20 Décembre 2008 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #Le mouton cobbaye a testé...

" CHEZ " le coiffeur, qu'on dit, d'abord, il paraît. Sauf que dans mon coin de Borinage, on a plutôt l'habitude de dire qu'on va au coiffeur ... Donc, je dis que moi, je vais AU coiffeur. Mais bref. Ceci n'est ni une leçon de grammaire, encore moins d'orthographe. Vous vous en doutez !

Je reviens de chez le coiffeur, et j'avais donc envie de parler cheveux ce soir.

Parlons de la toison du mouton ...

J'ai avec mes cheveux des expériences plutôt malheureuses.
Ayant hérité de cheveux fins, rapidement gras, abîmés, ultra cassants, et sur lesquels la pesanteur exerce un effet privilégié ... (comprenez : je les perds facilement), on ne peut pas dire que ça soit très joyeux, joyeux ...  je dois en prendre un soin dingue pour qu'ils gardent un aspect correct.

En encore pour parler d'aspect correct... on va dire qu'à moins d'avoir un coiffeur à disposition tous les matins pour faire un brushing de la mort, et me donner un semblant de volume, (et encore au bout d'un heure...pfiuuut raplala le volume), je suis plutôt du genre "cheveux raides" (appelés aussi  "queues de rats" ...  ça c'est la version familiale, sympa, non?)

Le mouton n'aime pas le tondeur ...

Pour couronner le tout, mon dernier passage chez le coiffeur pour faire un très joli chignon de mariage (j'avais bouclé les cheveux) s'est révélé être un désastre pour ma chevelure dont une bonne partie s'est retrouvée dans la baignoire après lavage. Depuis ce jour, ce fut galère galère pour récupérer des "cheveux" digne de ce nom. J'ai passé des semaines à ramasser mes cheveux partout et à hurler que décidément,  "les coiffeurs, PLUS JAMAIS !"

Non mais, ça !  Sans compter que dans l'intervalle, j'avais changé mes shampoings chimiques pour des mixtures suspectes et des eau de rinçage qui puaient le thé.  Exit les produits chimiques de ma salle de bain !

Le mouton lave sa laine avec du naturel !

Quand je suis passée au shampoing "bio", des forumeurs écolo (yippie vive le net!) m'avaient prévenu : tes cheveux ça va être l'horreur !  (quoi pire que ça, c'est possible ?) 

Hé bien oui, pour mes cheveux, ce fut dur...:  Il a fallu littéralement le temps qu'ils soient  "désintoxiqués" des composants chimiques que contiennent nos shampoings habituels.

Alors, j'ai tout essayé : différents types de shampoings végétaux et/ou biologiques, des savonnages à l'ancienne au savon de Marseille ou encore au savon d'Alep... des shampoing maison avec du jaune d'oeuf et de l'huile d'olive, du citron ou que sais-je encore !  Et j'ai eu tous les résultats : l'impression de n'avoir pas lavés mes cheveux !   ou des cheveux propres mais affreux à l'aspect et au toucher, bref : la prise de tête !  J'ai bien cru que jamais je ne trouverais le shampoing qui me conviendrait ...   Heureusement le mouton est têtu, il a persévéré contre vents et marées. Et enfin il a trouvé !  Si, si.

En réalité, j'ignore si cela a fonctionné parce que j'ai trouvé le traitement qui me convenait OU plutôt parce que mes cheveux étaient enfin débarrassés de leur enrobages de produits chimiques !  (les deux, sans doute)

Car fait étrange : j'ai réessayé à l'occasion certains shampoing qui ne marchaient pas et dont il me restait les bouteilles encore pleines, et le résultat n'est plus aussi pire qu'au début de mes tests !! Certains me vont à présent relativement bien !!!!!!   Quelle meilleure preuve que celle de l'expérience personnelle pour réaliser que nous utilisons quotidiennement des produits dégueu dans nos salles de bains ???

Le mouton livre ses trucs ...

Depuis, j'ai donc trouvé quelques trucs pour entretenir les baguettes qui me servent de cheveux :

Déjà j'utilise deux shampoings végétaux , très doux, sans produits de merde dedans,  et en alternance. (et parfois, je teste autre chose à l'occasion)  J'ai remarqué que nos cheveux s'habituent à un traitement, et pas de secret : il faut changer pour que ça continue de fonctionner !!!!

Ensuite, il faut impérativement terminer le rinçage à l'eau fraîche : ça resserre les écailles des cheveux et leur donne un aspects plus brillant. Pas de panique, inutile de passer la tête sous l'eau glacée ! Faîtes comme moi, diminuez progressivement la t° de l'eau et rincez les longueurs à l'eau fraîche. Ce que j'essaye de faire également, c'est ajouter du vinaigre de cidre (du vrai, sans additif et sans sucre surtout) à mon dernier rinçage :  une cuillère à café dans un récipient d'environ 1 litre d'eau me convient.  Ça fait aussi briller les cheveux. Le vinaigre de cidre a beaucoup de propriété cosmétique, j'y reviendrai un jour. 

Les rinçages aux plantes fonctionnent bien également, ce sont de véritables soins pour les cheveux :  camomille pour les cheveux blonds, orties, romarin pour la brillance ...  J'en ai beaucoup usité au début pour récupérer mes cheveux après le coiffeur-terreur.  L'ennui, c'est la préparation de tout cela, le mouton est plutôt flemmard !!!!!!

J'ai aussi suivi les divers conseils lus sur les blogs et forum, par exemple ne pas se démêler les cheveux lorsqu'ils sont mouillés : ils sont élastiques et cassants !  Je ne les brosse que lorsqu'ils sont secs.

Les recouper régulièrement pour éliminer les fourches est aussi important. Lorsqu'on a les cheveux très abimés, le remède le plus radical c'est la tonte pure et simple du mouton !   Mais hors de question pour moi qui voulait garder des cheveux longs.

S'alimenter correctement
...  est sans doute, pour changer, le critère premier pour des cheveux en bonne santé. J'y reviendrai plus tard.

Le mouton se réconcilie avec le tondeur ...

Quand on voit la galère dûe à nos "simples" produits d'entretien du cheveux à la maison, que dire alors de tous les produits siliconés dont nous badigeonnent les coiffeurs, ceux-là qui lustrent les cheveux d'une manière blinquantes (l'effet "je sors de chez le coiffeur") mais totalement artificielles ? 
Ces produits polluants, qui restent des semaines dans les cheveux et qui finalement, n'apporte rien de bon ?

J'étais fermement décidée à ne plus jamais employer un shampoing chimique, de peur de réduire à néant des mois d'effort et de devoir recommencer ce sevrage douloureux des cheveux ...   Alors à plus forte raison il était hors-de question pour moi de remettre les pieds chez un coiffeur.

Jusqu'à ce que je découvre, je ne sais plus comment d'ailleurs, un salon de coiffure, sur la capitale, dont la philosophie est : "Personne ne contestera que les produits chimiques sont néfastes pour votre organisme, ils le sont aussi pour vos cheveux. A quoi bon bien s’alimenter et utiliser des produits chimiques !"

Après que m'eut répondu le salon (je me suis assurée par mail de la compo de leur produits, si, si), je me suis décidée : j'ai pris rendez-vous !

Car malgré tous mes efforts, il fallait tout de même que je taille un bon coup dans les cheveux pour éliminer les fourches et les parties les plus abîmées. C'est donc comme cela que j'ai choisi ce coiffeur là qui me ferait un bon soin 100% végétal et qui m'a fait d'ailleurs une coupe comme je le voulais. (j'ai rarement rencontré un coiffeur dont le travail m'ait réellement satisfait).

Tout ça pour dire que le mouton a testé pour vous donc ce salon de coiffure.
Un salon près des quartiers chics, très très classe, de celui où on vous prend votre manteau, où on vous porte un petit thé pour vous faire patienter, où lavages et soins se font avec massages, whouaoooo, on est loin du salon "chez Josette" du coin de la rue ! C'est que j'suis pas habituée à tout ça moâ !!!

Bon bin, le prix c'est autre chose, mais je dirais que c'est à la hauteur de la prestation et du service. Je préfère cela dit débourser un peu plus pour me faire vraiment soigner les cheveux, plutôt que payer pour qu'on me les démolisse ... nan ?

Heureusement, je ne suis pas du genre à aller chez le coiffeur tous les mois ...  D'ailleurs comme le disait le coiffeur quand je lui ai annoncé que ma dernière coupe datait de heu... 3 ans :  " 3 ans ! Hé bien, Si tout le monde faisait comme vous, je peux fermer, je ferais faillite !"

Hé oui, alors un coiffeur cher tous les 3 ans je peux me le permettre  ;-)
... même si maintenant que je l'ai trouvé celui-là, je risque bien d'y retourner plus souvent !





Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Avis sur les produits afro 03/04/2012 18:33

les cheveux secs se cassent facilement. Ils ont continuellement besoin de réhydratation. D’où l’importance de faire des soins qui adoucissent et assouplissent la chevelure.

ivy 14/04/2009 07:09

ah ben ça tombe bien ! je me demandais justement si on pouvait refuser le shampooing chimique d'un coiffeur ! ou alors on les lave avant, chez soi, et on demande juste que les cheveux soient humidifiés à l'eau ?
sinon, j'ai aussi essayé les shampooings bio, et bien que j'aie la même nature de cheveux que le mouton, ça a tout de suite très bien marché. c'est rapide, ça ne pue pas, ça ne pique pas les yeux et, surtout, ça se rince très très bien (avant, je passais au bas mot un quart d'heure à essayer d'éliminer le produit). et comme il n'y a pas des tonnes d'ingrédients inutiles (couleurs, texturants, émulsifiants, parfums etc. etc. etc.), le produit est plus riche en actifs lavants, on en met moins, et au final, ça coûte beaucoup moins cher pour un résultat bien meilleur ;-)
merci pour votre article :-)

mademoiselle-biotupp 11/04/2009 20:14

kikou ! moi j'ai une belle soeur qui a un salon de coiffure avec des produits chimiques.... le truc c'est que j'amène mes produits....on peut toujours demander à son coiffeur si c'est possible en inventant un argument bidon: qu'on est allergique à l'un des ingrédients le paraben par exemple ;-)

Le-mouton-noir 11/04/2009 21:19


Ha oui, c'est une solution aussi, j'espère qu'elle te fait une bonne réduction ta belle soeur
Sinon c'est l'occasion de lui proposer d'employer des produits moins dangereux, elle peut commencer par une gamme bio, qu'elle propose à ses clientes pour voir si ça marche. Je pense que c'est Rita
Steins dans son livre sur les cosmétiques qui disaient que parmis les femmes, les coiffeuses étaient les plus atteintes de cancer (pas le bouquin sous la main sorry). Le nez dans la laque, toute la
journée, tu m'étonnes ! Je pense que le plus dangereux dans les produits qu'elles utilisent, ce sont les colorations chimiques.

En réalité c'est bien plus dangereux pour elles, que pour les clientes, questions de quantité.