Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Plaisirs d'hivers, chapitre 1 : il était une fois messire le Thym ...

27 Décembre 2008 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #La pharmacie du mouton

Atchoum !

Ca y est !  ça faisait longtemps, tiens !  Le mouton est (encore) malade. 

L'hivers et lui, ça fait deux.
Il est tellement gentil qu'il faut qu'il invite toujours ses potes les microbes prendre un verre à la maison ... !

Il s'est levé, hier, de bon matin, avec les symptômes bien connu d'un mal de gorge qui se prépare.
Trop tard pour contrarier ses plans : le mouton est allé comme prévu prendre le froid toute la journée dans les rues désertes (un 26 décembre!) de Bxl. Et pour cailler, ça caillait.

Bref.

En fin de soirée, le nez qui commence à s'encombrer (c'est la suite logique habituelle, je me connais!) et la tête embrumée : demain je serai malade, je le sais.

Et comme de fait ... aujourd'hui, je me suis traînée du lit au fauteuil, du fauteil à l'ordi, de l'ordi au fauteuil, déménageant à chaque fois mon énorme couette avec moi...  Tantôt j'ai chaud, tantôt j'ai froid. Mais à part le cerveau à côté de ma tête, on va dire que ça va quand même.

Mon gentil docteur dirait que c'est un état grippal, mouais, un petit alors, pcq j'ai connu franchement pire. Mais bon, pas besoin du docteur puisque je suis en congé, et qui dit congé dit pas besoin de certificat médical ! (comment c'est pas à ça que ça sert, un docteur ?)

Ciel ! et mes antibiotiques ?!   
(naaaaaan ! déjà, j'ai un docteur qui ne donne pas d'antibios pour un rhume na   mais fallait bien que je la fasse, celle-là ! hu-hu)

Le mouton a un ingrédient secret dans sa pharmacie : le Thym.


heu normalement il doit y avoir une zouli image ici, vous la voyez pas ??

On en a tous dans nos jardins, c'est facile, quoi de plus commun ?  Et pourtant on oublie quel trésor est cette plante.

Bien sûr il y a pleins de plantes extraordinaires en phytothérapie (j'adore la phyto), je ne parle même pas de l'aromathérapie ou de tous ces trucs plus ou moins naturels hyper-efficaces et bien moins destructeurs que les médocs (enfin ça dépend lesquel et ça dépend comment on les utilise...)

Mais s'il ne fallait garder qu'une seule plante, pas d'erreur ça serait bien le thym. il mériterait bien que je lui dédie un article complet un de ces 4'  ce fameux thym...

Le thym est un extraordinaire antiseptique, antimicrobien, antiviral, il stimule les défenses naturelles et j'en passe. 
J'ai même lu que dans les hopitaux africains en manque de moyen on désinfecte les salles avec des fugimations de Thym. 

Nos grands-mères le savent, elles, car nos mères l'ont oublié : pour soigner toutes les affections hivernales, comme les maux de gorges, le thym tiens la vedette. Il est particulièrement réputé pour cet usage.

Chouette alors ! 

Alors l'ordonnance du mouton ce jour, ça sera : des infusions de Thym + menthe (miam) + miel.
D'autres jours, je m'amuse, en rajoutant une feuille de laurier (anti-grippal) ou d'autres choses en sus. (Sauge, romarin, ...)

Et c'est vachement bon !

Et pas n'importe quel thym svp !   Tous les thyms ont leur efficacité, je prends en général celui de mon jardin, mais il faut dire que depuis que j'ai découvert le thym en fleur sauvage ceuilli en montagne, j'ai pu constater une efficacité largement supérieure, alors que son goût est pourtant plus fin, bcp moins fort que le thym habituel (on aurait cru le contraire et pourtant non !).

Et pas n'importe que miel non plus, svp ! Déjà, hors de question d'employer du prétendu miel de grande-surface, seul le miel pur, (pas un mélange de miels, de sucre ou je ne sais quoi) pressé à froid (pas chauffé, pas pasteurisé) garde son efficacité. Mais moi, j'ai un nouveau pote, rencontré cette année qui joue les apiculteurs et qui m'a offert un pot de son miel 100% nature, 100% maison. Rien à voir, ni au goût ni à l'efficacité.     Yep !

Voilà donc quelles sont mes drogues !  (Y'a aussi la vitamine C mais y'en a plus dans mon placard en ce moment)

Aujourd'hui, j'ai même dégagé son nez encombré à " l'ancienne " : la tête au desus de vapeurs d'eucalyptus.
Une bonne grosse poignée d'eucalyptyus dans une poêle d'eau, qu'on fait bouillir (ça met plus longtemps à bouillir lorsque l'ont met la plante tout de suite), et bouillir encore et qu'on met sa tête au dessus de la vapeur avec une serviette. (attention ça brûle !).  D'habitude, ça me gave ce genre de truc, trop la flemme, pas envie ...  Ici je l'ai fait sérieusement, ... mon nez est bcp moins encombré (si, je vous assure) et, surprise, est-ce le côté sauna du visage en prime qui me donne ce petit coup de fouet, mais je sors de ma léthargie !!    Hourrah, à 19h18, il est temps !


Y'aurait plein à dire sur les remèdes naturels pour les maux hivernaux ... faudra que j'y revienne (je sais, je dis ça un peu trop souvent ...)


En attendant, je vous file déjà quelques liens intéressants  :


Libérons nos nez


Techniques pour soigner et prévenir les maux hivernaux

La fiche du Thym sur passeport santé


Le miel, cette petite merveille



Petit apparté : La pharmacie de voyage.


Difficile de se trimballer partout avec son pot de miel, sa boîte de thym et ses infusettes ... Alors pour le bureau, ou quand j'ai pas le temps,  j'ai prévu le coup : je garde toujours à portée quelques sachets de cette tisane de la marque Biover, "mix d'hivers", qui contient aussi du thym, de l'eucalyptus et de l'échinacée. J'ai essayé d'autres marques et sous-marques mais il n'y a que celles là que je trouve bonne au goût.  ( de plus, méfiez-vous des tisanes du commerce qui affiche un maigre % de thym et qui comble avec du réglisse)

Dernière recommendation, et pas des moindres : si vous êtes enceinte, évitez le thym qui a la réputation d'être abortif ... pour plus de certitudes, consultez un herboriste, ou un médecin  (heu un médecin qui s'y connait en plante c'est rare ... mais ça existe, le mien par exemple hu-hu) qui saura vous donner des conseils adaptés à votre état.

Et maintenant,
Tchaô !
Le mouton va cuver son thym !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article