Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Le Tirlemont ne pousse pas sur les arbres ...

17 Mars 2009 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #les vilains articles du mouton

"Je m’appelle Mouton, et je suis sucro-lique"   (vous pouvez mettre votre prénom à la place du mien )


Cette petite boutade inaugure un article très important sur un sujet que j’aimerais partager.


J'y essaye de résumer, en quelques mots, courts, mais essayant d'être la plus complète possible, les connaissances que j'ai acquise sur le sujet du sucre et son danger. J''ose espérer que cela fera cesser les moqueries de ceux qui prétendent que j'invente n'importe quoi, ou que j'exagère.

 

Ce texte, je l'ai écris quasi de mémoire, c'est dire que j'ai potassé mon sujet !   Il est cependant suivi de lien très intéressants que je vous invite à consulter pour vous aider à vous convaincre du sérieux de mon article ! 


Et, c'est rare : cet article, je l'ai écrit sans ironie ! Avec précautions, comme une lettre à des amis qui vont découvrir une bombe.


Car je préfère vous prévenir : vous n’avez pas forcément envie de savoir ce qui va suivre, et vous n’êtes pas obligé de lire non plus !  Vous n'allez probablement pas aimer. Réfléchissez-y, enterrez ça au fond d'un de vos tiroir cérébral et revenez-y plus tard. C'est ce que j'ai moi même dû faire.


Bonne lecture.



photographie du poison. Vous la voyez pas ? Pas grave. Vous savez quand même ce que c'est du sucre, nan ?
De la vérité sur le sucre blanc,
le plus mortel de tous nos caprices.



Il se dit sur les blogs nutritionnels et dans des livres sérieux (trop méconnus) que le sucre est dangereux et serait même une drogue à laquelle nous sommes accoutumés en occident.
Après avoir eu la même réaction d’incrédulité que celle que vous devez probablement avoir en ce moment, je me suis informée très profondément sur le sujet.

6 mois après de nombreuses recherches, et à la seconde relecture du livre "sugar blue" ;  j'enfonce le clou en confirmant que :

- Le sucre est bel et bien dangereux mais à la différence des autres drogues, ses méfaits sont sourds, discrets, et apparaissent sur le long terme, souvent, sans que jamais ne soit d’ailleurs établie la relation entre un certain nombre de problèmes de santé et la consommation de sucre. Bien sûr, selon notre patrimoine génétique propre, la qualité du reste de notre alimentation, ainsi qu'à la quantité de sucre effectivement consommée, nous allons être plus ou moins résistant, plus ou moins longtemps.  

- Le sucre est bel et bien une drogue mais on ne s'en aperçoit que lorsqu'on essaye de "décrocher". Essayez un réel régime sans aucun sucre raffiné et vous verrez à quel point c'est difficile les premiers jours. Cette addiction dépend évidemment de notre niveau et fréquence de consommation.

Vous pensez peut-être que tout n’est affaire que de quantité, et vous ne vous sentez pas concerné parce que vous n'êtes pas fan de bonbons, et donc, vous ne consommez pas beaucoup de sucre ?

Observez votre menu au quotidien et vous serez étonné : céréales du petit déjeuner ?  Sucrées !  Yaourt ? sucré !  Biscuits ?  Sucrés !  Pain de grand surface ? sucré !  Boissons ?  Sucrées !  Le café ? Vous y mettez du sucre !  La sauce de vos pâtes, le saucisson de vos tartines, la mayonnaise industrielle, tous contiennent du sucre, du sucre, et encore du sucre.

Regardez les étiquettes :  Sucre, glucose, sirop de glucose, fructose, sirop de glucose-fructose, lactose, maltose, dextrose,  ...

Depuis l'avènement – très récent à l’échelle de l’histoire - du sucre sous nos latitudes, les taux de consommation du sucre, passant de l'échoppe de l'herboriste au supermarché, ont explosé.

Donc oui : tout le monde en occident est donc bel et bien "gavé de sucre" et ce, depuis notre enfance, et sans s'en rendre compte. D'autant que les farines blanches et le riz blanc (raffinés) ont le même effet que le sucre sur la glycémie et la déminéralisation du corps, leur impact nocif est assimilable à celui des sucres raffinés.

Avant toute chose, il faut impérativement comprendre que non, le sucre n'est pas indispensable à l'alimentation, ni à la survie humaine. Tel que nous le connaissons, (tel que nous l'avons fabriqué) ce n'est pas un aliment naturel, il n'existe rien de tel dans la nature !

Le cerveau se nourrit de glucose, c'est entièrement vrai, mais ce glucose, il le fabrique en digérant les aliments sains que nous lui donnons. Dans les céréales complètes, les fruits, les légumes ...  Ces sucres sont digérés progressivement et le cerveau y puise ce qu'il a besoin, tandis que le sucre blanc, complètement raffiné, chimiquement "pur", débarrassé de ses fibres, ses vitamines, ses micro-nutriments, est un sucre déjà "tout digéré", qui passe à la vitesse de l'éclair dans les intestins, le sang et de là, le cerveau, d'où l'effet "coup de fouet", la sensation de “bien”, voire de satiété, quasi immédiatement à sa prise.

Coup de fouet tellement peu normal que l'organisme se défend par une lourde décharge d'insuline pour réguler le taux de sucre sanguin trop élevé. Tout se passe tellement vite et brutalement, que le corps sécrète trop d'insuline, ce qui a pour effet de faire chuter le taux de sucre sanguin. Après une hyperglycémie, on se retrouve ainsi en hypoglycémie : voilà d'où viennent les coups de barres de l'après-midi, les “mauvaises faims”, la fatigue, les somnolences, l’envie subite de sucre à nouveau ... L’engrenage est activé.

(Ces effets sont, dans une moindre mesure, similaires à ceux de la prise de drogue ou l’excès d'alcool : excitation, euphorie, (physique et /ou psychique) et puis, dur retour à la réalité, gueule de bois !!)

Répétée sans cesse, cette attitude mène à l'usure prématurée des glandes surrénales et du pancréas. A trop encaisser, le corps fini par jeter l’éponge. C’est l’intolérance au glucose, le syndrôme X ou encore le diabète de type 2 qui sonne à la porte ...   C'est ce qu'il se passe de plus en plus et de plus en plus tôt dans la jeunesse américaine ...

Par ailleurs, notre cerveau étant complètement dépendant du taux de glucose dans le sang, il peut être martyrisé par ces taux variant de tout à rien en permanence : trop de glucose, trop peu, trop, de nouveau trop peu ....  C'est ce qui fait dire à certains observateurs qu'il pourrait être (in)directement responsable de nombreux problèmes psychologiques, allant de l'hyperactivité de l'enfant, le manque d’attention, les mauvais résultats scolaires, à la dépression, les maux de tête inexpliqués, ou dans les cas graves, à certaines formes de démence comme la schizophrénie ...

Dans le système digestif, le sucre augmente l’acidité et les problèmes gastriques, aggrave les ulcères de l’estomac. Il nuit aux précieuses bactéries de l’intestin qui nous protègent, et diminue par là les capacités de notre système immunitaire. Consommé avec les céréales, il nuit à leur bonne digestion, consommé avec des protéines, il nuit à leur absorption, elles risquent de pourrir et fermenter dans l’intestin. Douleurs abdominales, flatulences, puanteurs des selles, inconfort intestinal et irritation des intestins peuvent en être la suite.

Pour être assimilé par l'organisme, le sucre raffiné requiert des vitamines, notamment celle du groupe B. Comme il n'en apporte pas lui-même, il les puise dans l'organisme qui se déminéralise. La déminéralisation peut elle-même mener à d’autres maladies, ou une fragilité du système général. Pour le naufragé sur une île déserte, ayant choix entre se laisser mourir de faim ou se nourrir exclusivement de sucre, c’est la seconde solution qui l’emportera le plus vite vers la tombe !

La comparaison avec la drogue et particulièrement avec la cigarette n'est pas si mauvaise : elle provoque la dépendance et déminéralise le corps ...
Par ailleurs savez-vous que les cigarettes contiennent un taux de sucre qui peut atteindre 10% selon les marques ?  
Des statistiques déjà anciennes ont révélé que les pays où les cigarettes sont "sucrées" affichent étonnement des taux de cancer du poumon plus élevé que ceux où les fumeurs fument des cigarettes plus "traditionnelles" ...  

D’une manière générale, le sucre et tous les aliments raffinés ou industriels compromettent l’équilibre acido-basique de l’organisme entier, en l’acidifiant. Un terrain trop acide conduit aussi à une agression des tissus de l’organisme, une baisse du système immunitaire et la porte ouverte aux maladies inflammatoires, à l’hypertension ou peut-être encore à l’ostéoporose. Certains chercheurs pensent aussi qu'un terrain acide est propice au développement du cancer.

Et à ce sujet, que dire encore, si ce n’est que le sucre nourrit les cellules cancéreuse ? Un des test médicaux utilisé pour détecter le cancer dans l'organisme est... la mesure des régions les plus consommatrices de glucose !  Si dans une région on remarque une consommation excessive de glucose, on suspecte un cancer.

Et je n’ai pas encore abordé la question des dents, des problèmes de vues ou de peau ...  maladies de civilisation, maladies du sucre.  Chez les peuples encore “non-civilisés” et qui ne mangent ni sucre, ni nourriture raffinée, on ne sait pas ce que c’est qu’une carie, il n’y a pas de myopie, et les adolescents ne doivent pas supporter l’acné, pas plus qu’il n’y a pas non plus d’obésité, de problèmes de graisses ou de surcharge pondérale quelconque.

Tout cela pour dire, que le sucre raffiné, et les céréales raffinées sont un réel poison dont il est préférable de se passer !

Et particulièrement pour le cerveau en pleine construction des enfants, ainsi que pour leur capital santé dont l’essentiel se forge dans l’enfance et la période de croissance ! (Récompenser les enfants sages avec des sucreries est le non-sens éducatif le plus dangereux et pourtant le plus répandu.)

Voilà donc les raisons pour lesquelles j’essayerai dorénavant d’éviter le sucre. Surtout le sucre blanc. C'est tout à fait possible, même si je sais que cela ne se fera pas du jour au lendemain et que pour réussir, cela nécessite une révision complète de la manière de s’alimenter. Mais au moins, j’essayerai.

Evidemment, il n’est pas non plus question de tomber dans la psychose, ni de se priver définitivement de toute gâterie, mais simplement, en pleine conscience, de faire attention à son alimentation, parce que notre santé est précieuse et qu’il nous est demandé d’en prendre soin.

Après chacun fait bien sûr ce qu’il veut.



Livres : 

Le sucre, cet ami qui vous veut du mal, ou sugar blues, le roman noir du sucre blanc, de William Dufty. Edition française chez Guy Trédaniel. (1975 pour l'édition originale)
Ce bouquin qui fait l'effet d'une bombe, il a fallu que je le lise deux fois pour me convaincre définitivement de son bien-fondé.

Sucres & Edulcorants, de Geert Verhelst, ce livre très complet passe en revue tous les sucres et édulcorants naturels ou synthétiques. Le dossier sur les différents sucres passe en revue leur méfaits, mais aussi leur fabrication.

Le mal du sucre, Danièle Strarenkyj, Editions Orion, 1986   (Remarque : Je ne l'ai pas lu)

Le sucre ou la vie, Bruno Kleiner. (Remarque, je ne l'ai pas lu en entier non plus.) 
Un apercu du livre est visualisable ici.

Le sucre, une histoire douce-amère, Elizabeth Abbott (Remarque : je ne l'ai pas lu - s'intéresse surtout à l'historique du commerce du sucre)

Article presse :


Les autres dégâts du sucre, article du magazine belge Bioinfo n° 86 de janvier 2009.  Cet article retranscrit en réalité des extraits choisis du livre "Cromagnon toi-même" (Que je n'ai pas lu, à part les extraits cités dans l'article)

Quelques articles du canard enchaîné
, le journal impertinent sur le sucre et les lobbies alimentaires

Addiction au sucre, Dr Cohen, nutritionniste, extrait d'un article de Femmes actuelles 2005

TV et Vidéo :

Le sucre, douceur amère, reportage d'(Envoyé spécial ?) sur le sujet. Il manque apparemment un morceau de la première partie mais cela ne nuit pas à la compréhension du reportage. Excellent, la conclusion rejoint celle que j'ai faite dans un précédent article : la saga du sucre ressemble étrangement à celle du tabac.

Alerte au sucre, excellent reportage édifiant sur l'industrie du sucre et la pression excercée sur les institutions officielles pourtant chargée de défendre la santé publique. Parle essentiellement d'obésité, ainsi que de l'exploitation des ouvriers dans les champs de canne à sucre. Revient sur l'histoire du sucre, liée à celle de l'esclavage dans les colonies anglaises, ainsi qu'à son premier boycott de la part des consommateurs. (il y avait un second reportage dans cette émission, plus axé sur la situation France mais la vidéo n'est pas disponible en entier sur le net.)

Le sucre et le cancer, extrait du DVD "Guérir" de David Servan-Schreiber. (Lien vers son site ci-dessous)

Extrait d'interview du Docteur Cohen, nutritionniste connu pour ses coaching d'amaigrissement) où il parle du danger du sucre.

Le diabète sucré, nouvel enjeu de santé publique en Afrique. Reportage d'une ONG. Très instructif. Saviez-vous que l'on compte 3 800 000 morts du diabète par an dans le monde, soit autant que le sida ?

Big sugar / L'empire du sucre. Dénonce l'histoire de l'empire du sucre depuis le colonnialisme jusqu'à aujourd'hui. Arg, où puis-je me procurer ce film ???

Site et articles publiés sur le web :


Sans sucre.org, un site dédié qui dénonce la dépendance aux sucres.

Le sucre, le moins, c'est mieux,, dossier sur le site de David Servan-Schreiber, auteur du best-seller "anti-cancer"

Le mal du sucre, Danièle Strarenkyj.  (J'ignore si cet article est un extrait ou non du livre du même titre précédement cité.)

Le sucre, drogue douce ?
par Laure Pouliquen, naturopathe.

La fabrication du sucre blanc

La série noire du sucre blanc


Le sucre, un poison mortel ? Arte, site internet thématique suite à un reportage sur le diabète.


Danger : sucre !


Le mal du sucre a encore frappé

Hypoglycémie, le mal du sucre ! 

Hypoglycémie, le mal du sucre ! 2e partie.

Le sucre raffiné, le plus doux de tous les poisons

Le lobby du sucre, article de la nutrition.fr

Le sucre sanguin tue 3 millions de personnes par an, article de la nutrition.fr

Le sucre agirait sur notre cerveau comme une drogue, article de la nutrition.fr

Pas de pitié pour les bonsons, article de la nutrition.fr

et autres articles sur le sucre, sur la nutrition.fr

Pourquoi manger trop de sucre fait-il grossir ? du sucre aux graisses 
par Gilles Campus

Le cancer se nourrit de sucre, le saviez-vous ?

Le sucre favoriserait le cancer du sein, Journal of the National Cancer Institute, décembre 2008

Caries dentaires, maladie de civilisation. Par François Dainin, naturopathe. A propos du sucre et de l'alimentation raffinée moderne.

Boissons sucrées et caries dite du biberon


Hypertension : pas seulement le sel, le sucre aussi !

 

Le sucre mauvais pour le cholestérol ...

 

Le sucre et Alzeimer ... !

 

Le sucre ferait veillir ...


Un enemi, le sucre raffiné, André Ledoux

Conseils sur le sucre, site de naturopathie.

Le sucre raffiné et la santé

Le sucre est à la fois une drogue et un poison


Sucre blanc, note sur un blog à propos du livre de Rika Zaraï qui parle aussi du sucre blanc, en 1985

Pour en finir avec le sucre, article d'un blogeur essayant de se passer de sucre

Merde au sucre, chez le sens de l'humus

Sucre industriel, les réalités d'une catastrophes sanitaires, chez l'homme sanglier

Comptatibilité des aliments et digestion efficace


Désinformations sur le sucre par les lobbies, article du CRIOC en belgique, suite à la parution d'un flyer pro-sucre.

Sucrement gonflé, flagrant délit de désinformation, article du mouton sur le même sujet ...

à voir   :

Les amusantes affiches de propagante publiées autrefois par les lobbies du sucre (cedus etc) : "3 sucres plutôt que 2"  "faîte le test, 15 jours d'infusion sucrée le soir et vous dormirez mieux grâce ... au sucre"  "Attention, il y a sucre et sucres ... le mien c'est le meilleur pour la santé"  (Nb : zoomez sur les affiches pour les lire, mais faut de bons yeux)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jenny Leberger 16/04/2011 01:01


"- Le sucre est bel et bien dangereux mais à la différence des autres drogues, ses méfaits sont sourds, discrets, et apparaissent sur le long terme, souvent, sans que jamais ne soit d’ailleurs
établie la relation entre un certain nombre de problèmes de santé et la consommation de sucre." ... autant j'ai apprécié les vidéos de l'aspartame, autant le danger du sucre est ... comment vous
dire .... comme les fantomes des châteaux d'Ecosse !ah, que l'excès représente un danger, d'accord, encore que le seuil de dangerosité n'est pas le même pour tout le monde et, de toute façon, de
manière naturelle chacun le sait; vous savez, la nutrition et la diététique se trompent de voie depuis qu'elles sont apparues dans le monde médicale et plutôt que de débattre sur le danger du sucre
il serait plus utile de débattre du rôle qu'elles ont joué et jouent encore dans l'explosion de l'obésité dans le monde occidental


Le-mouton-noir 10/08/2011 09:40



Bonjour Jenny, et mille excuses de n'avoir pas répondu plus tôt à vos commentaires.  J'ai eu fort à faire ces derniers mois et mon blog en a bcp pâtit. Il se végète dans un état de
non-mise-jour fatidique pour ses lecteurs qui le délaissent.  Bref.


Concernant le sucre, je vous comprends parfaitement car j'ai eu la même réaction que vous en son époque ... Avant de lire, relire et  rerelire des livres sur  le sujet et d'en faire ma
propre expérience : j'ai approché la vie sans sucre, mais j'ai rechuté ... Aujourd'hui, dans une période un peu bizzare de ma vie ou j'alterne entre bonheur sans fin et coup de blues inexpliqués
(enfin, que je n'expliquerai pas sur ce blog, c'est plus clair) je suis redevenue accros à toutes ces crasses : biscuits sucrés, bonbons (que je détestais avant) et surtout chocolat ....  
Impossible de décrocher sans  une volonté d'enfer.


Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de puiser dans les l iens de référence qui suivent mon article, il y a notament une vidéo d'un reportage français sur le sucre, pointant du doigt
l'industrie du sucre en l'assimilant (en fin de reportage) à celle du tabac.  Je parle en terme de communication et du fait qu'elle rend la population dépendant de son produit en se donnant
bonne conscience.   Malheureusement nombre de mes  liens sont devenus morts,  il va falloir que je les retrouve en espérant qu'ils existent encore quelque part.


 


Bien à vous.



GeorgesDelaJungle 24/03/2009 09:20

Super ton Blog, surtout sur le sucre.. toutes mes excuses pour le diaporama, c'est ainsi que je l'ai reçu, je vais essayer de transformer..
Je n'ai pas trouver comment devenir ton ami, dommage, au moins j'aurai pu aller + souvent sur ce blog.
A bientôt, Georges.

Le-mouton-noir 24/03/2009 09:29


Saut Georges, pas de soucis pour le diaporama, je l'ai déjà reçu par mail également, ça fait partie de ces choses qui tournent sur le net et qui tourneront encore longtemps.

devenir ami ?  Je ne connais pas cette fonction.  Tu peux cependant t'abonner au flux rss, ou tout simplement à la newsletters si tu veux être prévenu à chaque nouvel article.

merci de ta visite, bonne journée