Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Devenez hors-la-loi, Jardinez bio !

9 Avril 2009 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #les vilains articles du mouton

AVERTISSEMENT: Cet article est un appel à l'incivilité et au mépris de la loi

Les petites exploitations américaines sous l'oeil du big brother de la sécurité alimentaire ?

Il y a quelques jours, mouton recevrait un bien curieux message sur sa boîte mail. En substance, ça disait : va vite voir, ça ça va t'intéresser !  (mici laura )

"CA" , c'était un article à propos de la Résolution 875, qui aurait été présentée à la Chambre (USA).

Cette résolution, nommée "acte de modernisation de la sécurité alimentaire 2009" a été proposée par Rosa Delauro, dont le mari, Stanley Greenburg dirige les recherches pour la firme Monsanto (leader mondial de l'herbicide round'up et des ogms qui vont avec)

Cette nouvelle loi, si elle est adoptée (qui sait savoir, je n'ai pas trouvé l'info ?) viserait à réduire les risques de contamination de la nourriture de tout agent pathogène pour l'homme. Elle concernerait les établissement qui produisent, stockent, font transiter ou vendent toute catégorie de nourriture. Fermes agricoles et aquacoles, ranches, vignobles seraient soumis à une stricte régulation gouvernementale. Des experts de l'industrie alimentaire, mandatés par le gouvernement, pourraient venir demander de mettre au norme de petites exploitations, causant ainsi des mises en faillite nombreuses.

Voilà pour l'explication de base.

> Ce qui m'inquiète, c'est que la blogosphère éco-bio-alternative, a peu relevé l'info, on commence seulement à en parler. Ensuite, c'est toujours le même texte, très pauvre, qui revient dans tout les blogs relayant l'info (copié-collé hop à la sauvette, j'ai horreur de ça !) et qu'à mon sens, ça n'en dit pas assez.

> Ce qui m'énerve un peu, et même beaucoup, c'est le titre racoleur qu'on lit sur les blogs "Monsento propose une loi pour interdire les potagers particuliers" ce qui n'est pas tout à fait le propos de la résolution si j'en crois ce que je lis, elle viserait plutôt les petites exploitations, commercialisant leur production.

Bien sûr, je suis d'accord que cette crapuleuse organisation qu'est Monsento, qui n'hésite pas à écraser tous ses concurrents et à disséminer ses ogms ne laissera pas longtemps les potagers particuliers en paix, mais bon, ne faisons pas la même chose qu'eux : publions des infos fiables et honnêtes. Ne les suivons pas sur les chemins de la désinformation !!

Bon, le coup de gueule passé, réfléchissons. Si c'est une résolution présentée à la chambre, elle devrait pouvoir être consultable quelque part, je suppose que c'est ici qu'on peut la lire dans son intégralité mais mon anglais est très limité, et mon temps encore plus limité que pour examiner ça avec tout le soin que cette information mérite. ( = de l'aide, help !)  

(Edit : ça y est, les américains se mobilisent, une pétition est disponible en ligne ici)

De l'écologie hors-la-loi aussi en Europe ...

J'aimerais pouvoir analyser ça de plus près, parce que l'info m'inquiète réellement. Elle me parraît évidemment incroyablement gonflée, mais pourtant très plausible. Sous prétexte de sécurité, les lobbying agricoles copains-copains avec les gouvernements, font voter des lois qui désavantage toute tentative de cultiver bio ou naturellement, toute alternative à leur cocktails chimique ou leur monopole. On peut évidemment sourire des frasques américaines, mais nos gouvernements ne manifestent pas toujours d'avantage d'intelligence. La France par exemple n'est pas un pays qui aide ni promeut l'agriculture durable et qui n'hésite pas à dynamiter judiciairement des associations sans but lucratifs pour laisser champs libre aux lobbies, (parfois à l'encontre des directives européennes d'ailleurs).

Petit retour en arrière sur divers évènements inquiétants... et piqûre de rappel car on oublie trop vite !  

(NB : pour passer à l'action "illégale" sans lire le blabla )

Le cas Kokopelli, ennemi n°1 des lobbies agronomes ? 

L'association Kokopelli est une association qui se bat pour préserver le patrimoine des anciennes variétés de plantes au potager (des plantes trop tordues que pour être acceptées au catalogue officiel et donc être vendues légalement) ... et qui, accessoirement, parraine des actions dans les pays en voie de développement, des actions du genre apprendre aux paysans à récolter leurs propres graines pour ressemer l'année suivante et  donc les rendre indépendant, ...  et donc... les affranchir ainsi des industries qui leur vendent habituellement des semences hybrides stériles ... vous saisissez tout l'enjeu ???  Elle est présente en France et en Belgique. C'est en France qu'elle a eu des problèmes, et quels problèmes !!

L'association a été condamnée, par l'état Français, en janvier 2008 (après une procédure qui dure depuis 2005) à payer 12 000 euros pour le grainetier Baumaux qui a porté plainte pour concurrence déloyale et 23 000 euros pour l’état et la fédération des industriels de la semence (FNPSPF).

Voilà donc une association, sans but lucratif, condamnée à payer près de 35000 euros ... c'est tout simplement impossible.  Et de l'autre côté de la balance, vous avez quoi ?  Un grainetier, fort connu, au chiffre d'affaire de 800000 €  ...   Vous avez dit "concurrence déloyale" ?

La guerre de l'ortie, un exemple piquant !

En 2006, en France toujours, la loi n°2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole, article 70 déclara entre autre que :

 « Art. L. 253-1. - I. - Sont interdites la mise sur le marché, l'utilisation et la détention par l'utilisateur final des produits phytopharmaceutiques s'ils ne bénéficient pas d'une autorisation de mise sur le marché ou d'une autorisation de distribution pour expérimentation délivrée dans les conditions prévues

« Art. L. 253-7. - Toute publicité commerciale et toute recommandation pour les produits définis (...) ne peuvent porter que sur des produits bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché et sur les conditions d'emploi fixées dans ces autorisations.

Voilà comment le purin d'ortie (pour ne citer que lui), une astuce écologique de jardinier, alternative efficace (et puante certes!) au produit chimique, n'étant pas déclaré conforme par un labo et autorisé de commercialisation sur le marché des produits phyto-sanitaires devient donc illégal  ... Ainsi que sa promotion et sa recommandation ... Et c'est ainsi que Eric Petiot, spécialiste de l'horticulture bio aurait été contrôlé par les fraudes et poursuivi pour avoir fait la promotion, lors de stage de ce fameux purin d'ortie.  Tollé mémorable sur la toile et mobilisation de tous les militants jardiniers écologiques. La guerre de l'ortie était déclenchée. Ainsi, il était interdit d'en parler?  on ne pouvait pas reproduire la recette sur son site par exemple ? Bin tiens ! que pensez que tous les écolos ont fait ?  -   Un journaliste radio dans un chronique n'hésita pas à faire un pied de nez à la loi en divulguant la recettes à tous les auditeurs.

Jusqu'où a été cette histoire ? Je ne sais pas, je ne pense pas que quelqu'un s'est vu mettre en prison pour avoir fait du purin d'ortie ...  Toutefois, l'affaire fit assez de bruit en France pour qu'on propose des amendements à la loi, pour autoriser certaines pratiques naturelles. mais à ma connaissance, ils n'ont toujours pas été voté.

Après l'ortie, la prêle sur la sellette ...

2008 ...
Merveille de la nature, la prêle des champs, cette mauvaise herbe se révèle excellente au potager. En purin comme pour l'ortie.

Elle avait déjà bien des problème cette mauvaise herbe. Le lobby pharmaceutique voulait sa peau, et pourquoi  donc ! Parce que cette plante est un trésor de minéraux et d'oligo-éléments qui vous requinque mieux que n'importe quel complément alimentaire ... Considérée, - en France toujours -avec 600 autres "mauvaise herbes" (le bleuet, le bouleau, etc)  comme des plantes médicinales... elles ne pouvaient donc n'être vendue qu'en pharmacie ! Ainsi, les petits épiciers bio commercialisant ces plantes destinées à l'infusion voyaient des procès leur tomber dessus ... C'est sans doute pour cela que lorsque je commande des sachets de prêle qui viennent de France, il y a toujours une grosse étiquette dessus : pour un usage NON-ALIMENTAIRE. C'est probablement la parade trouvée pour laisser croire que cette herbe est vendue pour un autre usage que celui de la tisane, bien que ça soit pour ça que je l'achète évidemment !

Pour quel autre usage pouvait-elle être utilisée ? au jardin bien sûr !  Hé bien plus pour longtemps puisque kokopelli a fait savoir que la prêle sera interdite dès fin 2009 ... Décision du ministère de l'agriculture et de la pêche.

Un label bio "ogm autorisé"'

C'était en 2007 que fut votée cette abomination, mais elle est entrée en vigueur en janvier 2009 logiquement.
Souvenez-vous : l'Europe décidait d'uniformiser les labels bio et d'en créer un, obligatoire, unique à tous les pays. Un label vraiment très sympa, où il était autorisé un taux de contamination "accidentelle" de substance OGM de 0.9% (le même taux qu'en agriculture conventionnelle), ainsi qu'un taux de résidus de pesticides également.

A l'annonce de cette information, mobilisation générale à nouveau, une pétition en ligne récoltait 62000 signature en très peu de temps ... le parlement Européen votait également contre, et pourtant ... au mépris de toute démocratie, l'Europe avalisait sont projet.

Plusieurs conséquences de cette loi à mon sens  :

1 -Cette baisse de rigueur dans les règles de l'agriculture biologique va profiter au "bio" de masse : les grandes marques qui ont créé une filière bio, non pas par conviction mais simplement pour répondre à la demande d'une part de marché (Danone par exemple) devront moins s'inquiéter des normes, elles ont été allégées, ça va les aider, ça les dérangeait trop de se plier à l'exigence des cahiers de charge.

2- Cela pourrait décrédibiliser le bio, déjà les septiques qui n'y croyaient pas, ni croiront sans doute jamais. Quel intérêt d'acheter bio, finalement si c'est pour une si maigre différence ? (car je parie que les normes s'allègeront encore avec le temps)

3- Cette autorisation de résidus d'OGM démontre bien, qu'il est désormais ADMIS que ces résidus sont devenus pratiquement INEVITABLES ; la contamination du monde agricole par les végétaux génétiquement modifiés à déjà commencé !

Laissez-le faire et Monsento dominera le monde (si ce n'est déjà fait)

Pour vous expliquer rapidement de quoi est capable Monsento, on peut dire que c'est l'entreprise qui créa jadis l'agent orange utilisé durant la guerre du Vietnam, qu'elle est impliquée dans divers scandales qui vont de la dioxine à l'hormone dans le lait des vaches, qu'elle a été condamnée pour publicité mensongère concernant la soi-disante biodégradabilité du Round'up, entreprise qui crée, brevette et commercialise des OGMS ... (pour lutter contre la faim dans le monde disent-ils, ouaf ouaf, laissez-moi rire).
Tout ça c'est déjà vilain-vilain, mais quand on voit qu'elle n'hésite pas à écraser tous ceux qui se mettent en travers de leur route ... à disséminer exprès ses OGMS qui deviennent ainsi (ils l'étaient déjà mais soit) incontrôlables ... et à attaquer tout ceux qui se retrouve ainsi contré leur gré avec leur colza transgénique dans leur champ (oui car c'est LEUR colza, il est breveté,vous n'avez pas le droit de le cultiver ...). Le mépris de la vie humaine et de l'environnement, ils connaissent, croyez-moi. Et ils pèsent très lourd dans la balance de l'économie.

Je vous invite à visionner cet extrait de reportage d'envoyé Spécial, diffusé en 2007, sur la culture du Colza OGM au Canada, un reportage du genre à ceux où vous avez tout de suite envie d'entre en résistance pour leur envoyer des bombes, chez Monsento si vous pouviez





C'est pour qui les bonnes grai-graines ? c'est pour Monsento, bien sûr !

Je reviens à notre sujet d'origine. Si les bonnes graines, celles des bons légumes sont illégales en France, et qu'on ne peut surtout pas les donner aux pays "pauvres" , elles ne sont cependant pas perdues pour tout le monde ... Ainsi un autre de mes amis, m'a envoyé il y a quelques semaines cette information, que j'avais déjà entendue à la télé (bien qu'elle n'ait pas été super médiatisée non plus) qu'on venait d'ouvrir une "arche de Noé" végétale dans l'archipel norvégien du Svalbard près du pôle nord. Ce gigantesque "congélateur" pourra contenir et conserver près de 4.5 millions d'échantillons végétaux ... Ainsi sera protégée notre biodiversité, des guerres, des bombes nucléaires, des changements de climat ou des maladies ... Beau projet en apparence.  Mais réellement pourquoi aurait-on besoin de faire ça ? (Les conspirationistes prétendent qu'il s'agit en réalité de bunker destiné à maintenir en vie une élite en vue d'une catastrophe prochaine conue des gouvernements ...  oui bon euh...j'en sais rien). Il me semble étonnant qu'on se sente le besoin urgent de préserver notre biodiversité de cette manière alors qu'on la saccage par ailleurs. Quoi ?  Est-ce qu'on se rendrait compte que les OGM risquent de corrompre toute la végétation sans retour, pour qu'on mette au frigo tout ce qui peut être sauvé pour le ressortir un jour ?  ... le revendre un jour ? Quand il n'y aura plus aucune culture saine sur la terre, nous vendra-t-on des graines congelées de Svalbard ?  Quoi qu'il en soit, parmi les généreux donateurs qui ont financé cette gigantesque entreprise figurent, à côté des états et des organisations diverses et contestables comme celle de Bill Gates, des entreprises poids-lourds oeuvrant dans l'agro-alimentaire industriel dont ... Monsanto évidemment.  Tirez-en les conclusions qui s'imposent ...

Assez ? Alors Agissez !

Seuls les moutons vont à l'abattoir sans broncher. (sauf les moutons noirs, héhé) On en veut à votre potager ? On veut vous enlever le droit à cultiver votre propre nourriture, à survenir à vos besoins le plus naturellement du monde ?

A priori il n'est pas encore illégal de créer son propre potager, mais lorsqu'on voit qu'on entend qu'utiliser du purin d'ortie est illégal, il est déjà temps de se secouer !  A vos potagers et à vos purins !!!

Osez dire que vous n'êtes pas d'accord.

Votre voix est importante ! Ne haussez pas les épaules en prétendant que tout est foutu ! Bien sûr 62000 signatures méprisées par l'Europe, ça fait mal. Mais c'est un mépris de notre voix. La loi sur la révision des labels bio a été votée au mépris de notre voix. Personne ne pourra dire que nous n'avions rien dit, personne ne pourra dire que nous étions d'accord. Par ailleurs dans d'autres cas, la mobilisation des gens peuvent bloquer certaines actions.

Et puis, ça fait du bien. Ça fait du bien d'allumer sa radio et d'entendre un animateur déjanté donner une recette interdite, ça fait du bien de lire des articles qui mettent en valeur des alternatives, nous confortent dans nos choix, c'est un soutien, nous avons besoin d'être soutenu.

Alors plus nous serons nombreux à manifester notre mécontentement, mieux ça sera : relayez les informations autour de vous, sur vos blogs, avec vos amis, sensibilisez-les à l'écologie. Donner la recette du purin d'ortie est interdit ? Diffusez-là sur les blogs, donnez l'exemple, assumez vos choix, et ne faîtes pas tout ce qu'on vous dire de faire, et continuez à faire ce que l'ont vous interdit si ces interdictions sont au mépris de l'environnement et de votre liberté ! Signez les pétitions sur papier ou en ligne, participez à des manifestations, faîtes connaître votre avis, écrivez-à vos dirigeants ... et ne votez pas au hasard surtout ! (c'est bientôt les élections européennes, pensez-y).

Utilisez votre argent utilement.

Si vous en avez le désir et la possibilité financière, soutenez financièrement les associations comme kokopelli, d'autant plus qu'elles sont mises en graves difficultés par les procès qui leur sont intentés !!

Le boycott est une arme de choix.

Le choix qu'il nous reste encore est celui de consommateur. Alors, pour l'amour du ciel, (devrais-je dire, pour l'amour de nos plantes vertes), n'achetez plus de Round'up !!!!
Non, non et non, il n'est pas nécessaire d'employer des désherbants tueurs comme celui-là. Je connais des gens qui cultivent plus ou moins naturel mais qui pour aller plus vite vont employer du round'up pour défricher un terrain abandonné par exemple ... non ! En achetant du Round'up, vous donnez votre argent à Monsento, vous payez Monsento, vous approuvez ses actions et vous les financez !!  Au pire, il existe bien des concurrents qui font le même type de produits (je n'encourage pas leur utilisation) mais n'achetez plus rien qui viennent de monsento.

Ne commandez plus non plus vos graines chez Baumaux non plus, merci. Un semencier qui fait autant de bénéfices et écrase au passage Kokopelli n'a pas besoin de vos 2.5 € pour votre sachet de graines. Vous recevez leur catalogue ? Barrez votre adresse et renvoyez le par retour de courrier !!

Encouragez les cultures pérennes et saines !

Le boycott est utile et son contraire aussi : favorisez l'achat de produits que vous savez sains. Encouragez la culture biologique de légumes en les achetant ! Comment voulez-vous que les petits agriculteurs survivent si vous continuez d'acheter vos haricots aux poids-lourds industriels qui les ont peut-être fait cultiver en Afrique ?

Renseignez-vous dans votre région :  il y a peut-être des fournisseurs de paniers de légumes. Ce système formidable fonctionne comme ceci : vous vous "abonnez" chez un petit producteur (ou une association de producteurs) qui vous fourniront toute les semaines votre panier de légume bio, local, et de saison ! le contenu de ce panier variant de semaine en semaine. Non seulement c'est souvent moins cher que les légumes bio à la pièce, mais en plus ce sont souvent des structures à vocation sociale en plus qu'écologique. Et vous favorisez ainsi l'économie locale ! En période de crise, c'est plus que jamais important !

Votre terrain est une part de votre liberté : cultivez-les tous deux !

Vous avez un bout de terrain ?  Svp, évitez de tout engazonner ... Quel gâchis !
Faîtes-y un coin de potager,
plantez des arbres, des fleurs, des haies, accueillez les oiseaux, faîtes revivre la biodiversité. Récoltez de bons légumes que vous ne devrez ainsi pas acheter. Vous ferez des économies et mangerez sain !

Vous n'avez pas de temps ? Choisissez des arbustes faciles et annuels, des condiments et des plantes médicinales faciles à entretenir,

Vous n'avez pas de place ?  Allons, allons,... même sur un petit balcon on peut mettre des pots de plantes ou des tuteurs à tomate !!!!  Choisissez des arbres à palisser (contre la clôture), des plantes médicinales à mettre sur les bordures (laurier, thym, menthe) ou des arbuste (framboise, groseille...)

Vous n'avez pas du tout envie et votre voisin oui ?  Permettez-lui de cultiver votre jardin et partagez la récolte ...

Cultivez, oui, mais pas n'importe comment !

Vous cultivez déjà votre jardinet ? Parfait !

Mais oubliez vos graines hybride F1 d'origine douteuse !  Courrez chez Kokopelli ou chez Semailles, chez les pépiniéristes bio ... (Certes, vous les paierez plus cher, mais quoi qu'ils en soit, vos légumes vous reviendront toujours moins chers que si vous les aviez acheté au magasin.) Achetez des graines saines, non stériles et vivantes.

Redécouvrez les anciennes variétés de légumes oubliés qui ornaient les jardins de nos grands-mères. Celles qui ne sont pas inscrites au "catalogue officiel" , celles qui sont illégales... et délicieuses : comme les tomates noires ... miam miam.

Apprenez à produire vos propres graines au départ de vos cultures, vous deviendrez ainsi indépendant. Chez Kokopelli, vous pouvez même vous proposer pour parrainer une ancienne variété afin de garder en vie des espèces autrement disparues de nos jardins.

Partager, échangez vos graines et vos légumes, participez aux bourses d'échanges, redécouvrez le plaisir de produire soi-même ses aliments et rendez à nouveau vivant les échanges entres jardiniers, oubliez le système officiel, et si un jour ça devient illégal, hé bien passez les graines sous le manteau s'il faut !

Limitez l'emploi de produits chimiques, ils sont pour la plupart inutiles et dangereux. Ne pensez pas qu'il faille que votre jardin soit aseptisé et bien rangé pour faire de bons légumes. Tant qu'ils ne sont pas envahissant, laissez donc les mauvaises herbes et les escargots, ils ne vous ont rien demandé, non mais !!  Employez des méthodes naturelles, commandez vite de la prèle avant son interdiction, ceuillez les orties pour faire du purin, noyez les limaces dans la bière .. bref  jardinez autant "bio" que vous pouvez.


Moissons de liens :

Au sujet de Kokopelli :

Kokopelli : site de l'association - Belgique

Kokopelli : site de l'association -France

Les révoltés du potager

Retour sur un procès perdu

L'association Kokopelli condanmée

Kokopelli, articles chez Raffa

Achetez des semences vivantes
et non stériles pour votre jardin : 


Kokopelli Belgique -

Kokopelli  France -

Semailles
La guerre des mauvaise herbes :

Ortie, Fiche de Passeport santé
L'ortie, une plante pleine de ressources

Recette du purin d'ortie

Le purin va bien mais... (rappel des faits)

Purin d'ortie, le combat continue

Purin d'ortie, purin d'idée

Prêle des champs, Passeport santé

Recette du purin de Prêle

Sauvons la prêle !
Au sujet de Monsento :

Les crimes contre l'humanité de Monsento
(bcp de ressources sur ce lien)

Combat-Monsento, pour que le monde de
Monsento ne devienne jamais le nôtre ...


Monsento, marchandeur du vivant,
(Dossier multimédia, bcp de ressources)

Monsento une société qui vous veut du bien
(Arte thématique)

Monsento : résultat recherche google vidéo
dont :
La vérité sur Monsento (BA reportage)
OGM l'envahisseur voir ci dessus
Monsento : le cauchemar
etc.



 Au sujet de "l'arche de Noé végétale" :

L'arche de Noé verte de Norvège


Arche de noé verte ou abri anti-climatique ?



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laura 11/04/2009 11:08

Bien trouvé, le titre de l'article ;) ! Difficile d'imaginer le swat ou le gign débarquer dans ton jardin pour fusiller tes tomates et décapiter tes citrouilles, mais on se dit que finalement, avec toutes les énormités, les injustices auxquelles on a eu droit récemment (je prends l'exemple des jeunes de Tarnac tiens, qui s'en souvient?) la loi martiale n'est plus très loin. Je surveille le sujet de près, mais la liberté d'expression sur le net n'est plus vraiment ce qu'elle était et beaucoup de sites "qui dérangent" se font attaquer en justice. Big Brother est vraiment partout !

Le-mouton-noir 11/04/2009 12:01


Arf, des sites attaqués en justice ? Mouton sera bientôt en prison ?

Bah je pense que pour le moment ça va, je ne vocifère pas encore trop fort, et qu'après tout je ne fais que recouper et ralayer des infos disponibles ailleurs, et je fais gaffe à ne pas dire de
gros mensonges ou ce qui pourrait être considéré comme tels

Mais ! je me doute que quand quelqu'un dérange, "on" mettra bien tous les moyens en oeuvre pour le faire terre. Cela dit, mon audience est bien rikiki à côté d'autres blogs contestataires, mouton a
encore de beaux jours devant lui dans sa prairie !

Quoi que, l'industrie du sucre pourrait peut-être pirater mon blog ? 

Mais j'ai sauvegardé tous mes articles !!!!!!   Noir, mais pas fou, le mouton !!

Par contre je me fais vraiment d'avantage de soucis pour mes tomates de mon potager, je pense sérieusement qu'il serait prudent de faire des réserves de graines dans et pour les années à venir.
Imaginons qu'un jour Kokopelli et co, soit totalement interdit d'exercer son activité, et le "bio" contrôlé par les multinationales, il ne resterait plus aucune alternative pour les consommateurs
...    "celui qui contrôle la nourriture, contrôle le monde"

.... Affaire à suivre de près donc.

En plus, t'imagine si mes tomates deviennent illégales, en plus on pourra même pas les cacher : google trouvera mon jardin par satellite, on est coincé !  

Biz à toi, Laura

ps : Jeune de Tarnac ? pas entendu parler : je me renseigne !



LADY MARIANNE 10/04/2009 22:46

Bonsoir et bienvenue dans ma communauté " forum libre expression "
merci de ton choix - de ta confiance et de tes publications - le forum est à ta disposition pour y déposer un sujet libre -
amicalement Lady Marianne