Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Have a break ... have a kitekat ...

25 Mars 2010 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #Mouton passe à l'action

La minute pittoyable des excuses

Moutons, Moutonnes, bonsoir ... 

Et  toutes mes excuses pour ce long moment de silence ... depuis les fêtes.

Absence que "Patou" (mais qui est-ce?)  ne s'est pas fait prier de me rappeler par un mail que j'ai trop envie de vous faire partager :

" aboiement
hé ho le mouton! faudrait peut être voir à se réveiller! on est au mois de février! les grasses périodes de fête sont terminées, la dinde avalée.... iL serait peut être temps de se remettre aux fourneaux et de nous concocter un petit article pas piqué des hannetons!
"

Des coups de pieds au c***  comme celui là, j'adore !  Alors Patou, un grand merci, même si je n'ai toujours pas trouvé le temps entre tous mes tracas/projets/choses de la vie pour revenir animer ce blog avec plus de régularité.

Entre la santé, le chômage, le boulot (non ce n'est pas incompatible , plus sérieusement il faudrait parler de périodes de chômage et de périodes de boulot, haaa les joies de l'intérim ou des contrats artistiques à la petite semaine, ha oui je vous avais pas dit ça, que j'ai perdu mon emploi ?), et le Baloo chéri de mouton (oui c'est un autre scoop, mouton noir prépare ses ... fiançailles), ça ne laisse plus beaucoup de temps hien.  (Y'en a des nouveautés dans ma vie hien, vous trouvez pas ?)

D'autant que sur mon bureau de m****, trop élevé, je me trouve à faire endurer le martyr à mes poignets, ou c'est j'écrase les canals (aux) carpiens ou c'est bonjour la tendinites ... l'un ou l'autre, c'est l'enfer, surtout quand je tapote du clavier ....  Youpée!

Tout ça pour dire que, d'une part, 'suis mille fois désolé-sorry de n'avoir pas eu le temps (ou la motivation/ou l'envie/ou le courage...) d'écrire ...  et  d'autre part que je dois vous prévenir qu'il faut... que je dois absolument m'auto-imposer un ordi-break pour reposer mes poignets et ... souffler un peu.

Hé oui. Vous avez compris : l'avalanche d'articles façon mouton c'est pas encore pour aujourd'hui.


Mais !  En parlant de break ?  Vous avez entendu ?  Vous êtes au courant du buzz que fait greepeace vs Neslté ? Et où Nestlé se fait lamentablement, piteusement, déborder ?

Et que tremble Nestlé !

Mouton jubile, Mouton savoure, lui qui n'aime pas du tout Neslté ... (En autre, mais essentiellement à cause de CA)

Donc Greenpeace, les "terroristes de l'écologie" comme aime à dire un pote qui n'aime pas leur "extrémisme" (que moi, j'adore) vient de lancer une campagne choc contre Nestlé, plus exactement en pointant du doigt un ingrédient majeur de leur production, entre autre de leur chocolat et du "Killer heu ... Kitekat pardon " : l'huile de palme.

Huile de palme : faits reprochés de l'accusée

La problématique de l'huile de palme est fréquemment dénoncée sur les sites écologiques divers, un exemple, chez Raffa (pour pas changer, je sais), qui explique très bien le problème et ses conséquences désastreuses.

Pour faire court, on va dire que les industries deforestent en masse les forêt tropicales pour y planter des palmiers à huile, ces palmiers fournissant de l'huile de palme, dont on pourrait se passer mais qui, hélas, coût dérisoire oblige, entre dans la composition d'une multitude de produits de consommation courante chez les occidentaux ( = nous.  oui c'est dur à entendre hien ?)  Produits comme : l'agro-alimentaire (remplace le beurre et les graisses/huiles) mais aussi les cosmétiques (savons, shampoings ...)  et j'en passe.

Le problème de cette déforestation honteuse est bien évidemment d'éradiquer des millions d'hectares de forêts tropicales, essentielles pour notre climat, et sa biodiversité, (qui contient des trésors encore in-découverts). Parmi cette biodiversité, le martyr le plus emblématique, en voie de disparition galopante: l'ourang-outan qui voit ainsi son seul habitat et garde-manger détruit.

On pourrait espérer que ce massacre serve un tantinet à la survie humaine ...  naïveté, évidemment cette main mise sur les terres des pays du tiers monde (afrique-asie) sert premièrement aux intérêts financiers des industries. Pas aux travailleurs du tiers-monde qui sont aussi exploités que leur terre ...  Leur terre qu'on exploite jusqu'à plus soif et puis qu'on abandonne à son triste de sort.  Il faut savoir en effet que la déforestation (même pour des raisons "louables" d'agriculture) conduit le plus souvent à la désertification des terres ou à une recrudescence des inondations et glissement de terrains, les arbres n'étant plus là pour assurer la stabilité des sols ...  (voir ici les conséquences des déforestations)

Tout ça ... pour un produit dont nous n'avons PAS besoin et qui, en plus nuit partiellement à notre santé , surtout si il est, en plus, pour enfoncer le clou, hydrogéné ...

Boycott

La meilleure postion à prendre dans ce cas est d'éviter (et c'est difficile !!!! même en bio....) tout produit contenant de l'huile de palme, particulièrement ceux dont la provenance est douteuse ou inconnue. 

Et / ou acharnement médiatique ...

Parmis ceux-ci, Greenpeace s'était attaqué au géant Unilerver qui a accepté un moratoire (Hourra !) cessante l'achat d'huile de palme à Sinar Mas (le fournisseur le plus destructeur de l'environnement en Indonésie) une entreprise qui déforeste pour ses plantations d"huile de palme.

C'est au tour de Nestlé, à présent, et Greenpeace vient de lancer une campagne choc en parodiant le logo et la publicité d'un produit bien connus du public : la barre chocolatée Kitekat.

Admirez la campagne que je "plussoie"   et diffuse frénétiquement autour de moi (attention c'est un poil glauque) :


Le site dédié à la campagne est ici : http://www.greenpeace.org/belgium/fr/kitkat

On peut y envoyer un mail libre ou pré-mâché à la direction de Nestlé.  (Ce que mouton a fait)


Et la mobilisation, ça paie parfois !

Ainsi, en quelques jours, l'action a fait un buz formidable sur internet, et principalement .... en raison de la réaction stupide de Nestlé ...  qui s'est enfoncé tout seul en commettant des erreurs fatales sur la toile, comme :

La censure :  Nestlé a demandé à Youtube de retirer la vidéo incriminée ...   C'est oublier la vitesse à laquelle se multiplie des vidéos sur les sites ... plus on les interdits, plus les internautes les multiplies partout ...   Résultat la vidéo a été vues plus de 700 000 fois ... et ça continue  !

L'arrogance : 
Comme toute bonne marque "à la page" Nestlé possède ses "fan-pages" sur  "fesse de bouc"  elle a vu ces derniers jours nombres de faux-sympathisants devenir "fans" de ces pages pour questionner l'entreprise à ce sujet et la mettre dans l'embarras.  Neslté a menacé de supprimer les messages et la page a disparu quelques temps de la toile ...  Trop tard pour que tout ça ne file comme une traînée de poudre ! ! !  

Mouton n'aime pas les réseaux sociaux sauf dans ce cas précis de mobilisation/défiance/ et pied de nez jubilatoire de ce genre ... 


Résultat ...  Tout ça a fait du bruit ... et la direction générale de Nestlé a reçu, tenez-vous bien ... des mails de plus de 100 000 internautes motivés !!!  Et ça continue !

Nestlé a donc déclaré du bout des lèvres qu'elle allait arrêter de s'approvisionner directement chez Sinar Mas.

Bon point mais insuffisant puisque ces autres fournisseurs, se fournissent eux-même chez Sinar Mas.  Aussi la mobilisation continue, et il faut continuer d'envoyer des mails et faire tourner la vidéo autant que se peut.

Et que vive le buzz !!!

Ce que Mouton adore dans le net, c'est le côté libre de l'information qui appartient aux internautes et qu'aucune police du monde ne peut arrêter. 

Alors à votre tour, faîtes tourner  ! 
Et offrez un break aux ourangs-outans !




Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Laura 10/04/2010 07:58


Aaah, des p'tites mises à jour ça fait plaisir :) heureuse de voir que tu alimentes toujours ce blog! La pub est un peu gore mais pertinente. En tout cas j'adhère de plus en plus à l'idée du
boycott comme moyen pacifiste de protestation (et je ne parle pas que de Nestlé). Et félicitations pour tes fiançailles :)


ivy 25/03/2010 13:08


très bon article du mouton, merci !
je n'étais pas au courant, mais je ne consomme plus nestlé ni unilever, ni les autres depuis des dizaines d'années (depuis qu'on m'a raconté l'histoire du lait frelaté en afrique...).
le spot de greenpeace fait froid dans le dos. j'espère (je pense) que les gens y penseront avant de manger une saloperie de chez nestlé :-)
une seule solution : boycott ! (et pas seulement de la barre spécifique "kitkat", mais de tous leurs produits !).