Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Silence, je cause ! Le blog du petit mouton noir qui faisait bêê bêê et que personne ne voulait écouter

Dans la série "J'apprends à lire une étiquette" - Les huiles hydrogénées

24 Mars 2009 , Rédigé par Le-mouton-noir Publié dans #les vilains articles du mouton

ici il devrait y avoir une image, si vous n'en voyez pas, c'est que ça Gras trans : Huiles hydrogénées

Amis soucieux de votre santé et de celle de vos enfants, voici le retour de super-mouton le tueur d'étiquette

Après la mise en garde contre l'aspartam et le glutamate, deux dangereux additifs alimentaires à fuir comme la peste, je vais vous parler aujourd'hui, non plus d'additifs, mais de composants utilisés dans ce que j'appelle la bouffe de masse.
 
Si vous avez déjà regardé une étiquette vous devez déjà avoir vu la mention d'huile hydrogénée, et sans doute que comme moi, vous vous êtes longtemps demandé ce que c'était.
 

Hydrogéné, mais qu'est-ce que c'est ?

Lorsque la manne d'or de la chasse au mauvais cholestérol arriva dans le petit monde de la diététique bien pensante, on a fait peur aux gens en leur parlant des gras saturés (augmentant le taux de mauvais cholestérol) et les gras insaturé (protecteurs au contraire, du système cardio-vasculaire). On a ainsi incité les consommateur a cesser de manger des graisses traditionnellement riches en "mauvais gras" comme les graisses animales (saindoux), les fromages, le beurre ou la crème. Et on leur proposa de manger de "meilleurs gras" comme ceux des huiles végétales.

Problème : L'huile, c'est liquide et ça remplace difficilement le beurre. Et c'est comme ça que l'industrie inventa un procédé d'hydrogénation (appelé aussi shortening) de ces huiles pour transformer leur consistance (avec de l'hydrogène donc). Ainsi fut née la fameuse margarine *  vantée comme étant bien meilleure et diététique que le beurre, largement délaissé aujourd'hui par les cuisinières. Depuis, on cuisine avec du solo, et on tartine avec du Planta et quand vous demandez du beurre à vos hôtes, ils vous défigurent comme si vous sortiez d'une soucoupe volante.


Quel est le problème ?

Le problème est qu'on s'est rendu compte que ces gras là n'étaient peut-être pas si bon que ça ...

Il y avait déjà les "bons" gras insaturés des huiles végétales, et les "mauvais" gras saturés des produits animaux ... L'industrie venait d'inventer encore PIRE * que ces derniers : les "gras-trans", véritable mortier boucheur d'artère...

Les gras-trans, augmentent le taux de mauvais cholestérol, et ... fait baisser le niveau de HDL, le bon cholestérol. Les gros consommateurs de gras-trans courent le risque de voir augmenter leur taux de mauvais cholestérol, ainsi que celui d'avoir un infarctus ou une maladie cardiaque quelques années plus tard... 

Avouez que c'est drôle pour des produits à l'idéologie "santé" bien ancrée dans notre caboche. C'est encore plus drôle qu'on parvient à vous vendre des margarines light, parfois aux stérols végétaux * sensées faire baisser votre cholestérol... alors que cette même margarine contient parfois des huiles hydrogénées qui ... augmentent votre cholésterol... cherchez l'erreur! (Heureusement, ce n'est pas le cas de toutes les margarines : surveillez les étiquettes !)

Aux Etats-unis, et notamment à New-York, l'emploi des ces huiles a été interdites dans les restaurants, et dans les magasins, les marques de biscuits rivalisent de stratégie marketing en faisant valoir leur taux de gras-trans plus bas que celui de leur voisin.

Car le problème, c'est pas seulement la margarine. Les margarines véhiculant une étiquette de "produits sains", utilisent en général de l'huile de tournesol ou de colza.

Mais en hydrogénant les huiles, on peut les rendre plus ou moins solides selon le souhait, et de plus, elles ont une durée de conservation augmentée : un produit parfait pour l'industriel. Ainsi, on fait des gâteaux moelleux, des croissants qui ne se dessèchent pas, ou des biscuits tendres pour un coût dérisoire.

Et pour que cela soit encore moins cher, on utilisera de l'huile de palme, une des rares huiles végétales au gras saturé (= "mauvais" gras) d'origine ... qu'on transformera par hydrogénation pour l'utiliser dans une multitude de produits. Le plus grand danger ne vient pas de la margarine, mais de tous nos produits de consommation quotidienne, car les gras-trans ont littéralement envahi les étals des magasins.

Enfin, les huiles hydrogénées sont susceptibles de contenir du GMS, pour vous remémorer la toxicité du GMS, c'est par ici.


Où trouve-ton les gras-trans ? 

Dans beaucoup trop de choses !!!

On l'a dit, dans un grand nombre de margarines, minarine, à tartiner, à cuire, à rôtir.

Les pâtes à tartiner, choco et autres.

Les gâteaux industriels, biscuits, sablés, tout ce qui est susceptible de contenir de la matière grasse, les aliments pour enfants ne sont pas épargnés (les petits-prince par exemple)

Les patisseries industrielles, dans les pains de grandes surfaces, les croissants, les vienoiseries. (Observez les étiquettes c'est effrayant. Si vous les achetez en boulangerie, posez la question au marchand sur les produits qu'il emploie, mais à moins que ça soit un petit artisan, il y a de grande chance qu'il emploie aussi ces gras trans.) 

Certains restaurants, surtout les fast-food -comme les marchands de hambuger- emploient de l'huile hydrogénée pour cuire, et même frire leur aliments. (Sous la pression des associations de consommateurs, certains commencent cependant à modifier leur recette.)

Les frites des baraques à frites n'y échappent en général pas non plus.
Toutes les fritures de types industrielles, les utilisent également, attentions aux chips ... 

Dans les plats tout préparés, comme les pizzas à réchauffer ! 

Les cafés solubles en capsules en contiennent parfois, ...etc.


Son petit nom pour le démasquer sur l'étiquette :

Huiles, graisses, ou acides gras mentionnés, comme hydrogénés ou partiellement hydrogénés
gras-trans, ou shortening (en anglais)


Exercice pratique

Courez dans vos armoires, et faîtes la liste de tous les produits contenant des gras-trans ... vous serez étonnés ! Commencez par les biscuits du 16h de vos enfants ... y'a de quoi éliminer !

Et si vous cuisinez avec de la margarine, vous pourriez bien trouver des exemples du genre à ce super nouveau produit qu'une marque (au slogan culpabilisant  "aime ton coeur" !!) vous invite à découvrir sur son site internet :
Ici vous devriez vois une zoulie bouteille de Becel à cuire, comment ça, non ?
Et ils sont sympas, ils vous donnent même la liste d'ingrétients ! (c'est assez rare que pour être souligné) :
Ingrédients:
Matières grasses (56%): huiles végétales en l'état et hydrogénées; eau; chloride de potassium; émulsifiants: lécithine (dont soja) et E435; épaississants: gomme xanthane et gomme de guar; acidifiants: citrate de potassium et acide citrique; conservateur: sorbate de potassium; protéines de soja; arômes; vitamines A, D et E; colorant: bêta-carotène


Vous connaissez maintenant le principe : Il ne vous reste plus qu'à vérifier plus attentivement vos étiquettes la prochaine fois et entre deux produits, choisir celui qui n'en contient pas.

Particulièrement si vous surveillez votre cholestérol, que vous avez des problèmes cardiaques ; ou encore si ces produits sont destinés à des enfants et que vous ne voulez pas qu'ils aient leur artères encrassées à 35 ans ...

Et n'oubliez pas : le mieux c'est encore de faire soi-même ses petits gâteaux !!!


En savoir plus

Acides gras trans, le risque invisible. Reportage d'Envoyé Spécial en 2007.
Visible sur Dalymotion :  Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4 - Partie 5

Que sont les gras-trans ? sur passeport santé

Acides gras trans, sur Wikipédia. 

Les acides gras-trans

Il faut éviter les acides gras trans

Le gras-trans




* Rem : Les acides gras-trans existent naturellement en quantité négligeable dans les produits gras animal (beurre et lait), selon les scientifiques, ils sont cependant différents des acides-gras trans industriels car leur molécules ne sont pas exactement similaires.

** Rendons à César ... En réalité, la margarine est née en 1868 comme produit se substituant au beurre pour une question économique, (le beurre étant fort cher), c'était un produit composé de graisse animale, d'eau et de lait qui n'a rien à voir avec l'actuelle margarine. La première technique d'hydrogénation des huiles serait née quant à elle vers 1903, mais c'est la découverte de l'hydrogénation partielle des huiles, après la seconde guerre mondiale, qui propulsa l'essor commercial de la margarine car l'hydrogénation pouvait dès lors être appliquée à une plus grande varieté d'huiles.

*** Au fait : des stérols végétaux, on en trouve par exemple dans les fruits secs, quelques amandes à croquer par jour peut aider à diminuer votre taux de cholestérol aussi bien qu'un yaourt ou une margarine super chère vendue à cet effet. Bin oui, tout simplement !



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Max 15/09/2017 14:15

Bonjour,

Je pense que de toute façon, dès que l'on voit "huile de palme" sur les étiquettes, que ce soit hydrogénée ou non c'est à proscrire non ? Lorsque l'on part du point de vue à protéger les animaux et la nature je veux dire.

Cordialement.

JCD 01/03/2012 17:53

L'huile de palme n'a pas besoin d'être hydrogénée pour se trouver à l'état solide à température ambiante. C'est la raison pour laquelle on l'emploie si fréquemment (en plus de son coût peu élevé)y
compris dans de nombreux produits "sains", voire Bio. Donc, sur une étiquette "huile végétale" ou "huile végétale non hydrogénée" = presque à coup sûr huile de palme dont la consommation toujours
en hausse correspond aussi à un désastre écologique avec des plantations gigantesques au détriment de cultures traditionnelles ou de forêts.
Et au passage, rappelons-nous aussi que l'Europe a offert à l'industrie alimentaire environ 650 additifs autorisés Exxx et environ 400 "auxiliaires technologiques" dont l'étiquetage sur le produit
final n'est pas réglementé. Bon appétit !

Le-mouton-noir 01/03/2012 18:58



Bonjour,


Effectivement, c'est l'un des grands "avantages" de l'huile de palme nature (industriellement j'entends).  Cela dit, j'ai déjà eu l'occasion de lire sur des étiquettes la mention "huile de
palme hydrogénée", le comble ...  


Cela dit, cela me semble plus rare qu'à l'époque où j'ai écris cet article.


D'autres articles sur le sujet :


Un palmier sur
la tête du mouton


Have a break, have a
kitekat


 


Merci pour votre intervention et ce petit rappel bienvenu sur les auxiliaires technologiques, j'ai moi-même tendance à l'oublier hélas !


 


Cordialement



Céline 22/06/2009 21:35

Je fais la chasse aux OGM, au non-bio et donc à toutes les saletés qu'on ajoute (pour rien) à tout! Je ne connaissais pas le caractère "gras tans" de l'huile de palme. Je viens d'acheter des gâteau pour ma fille bio & équitables c'est écrit huile palmitique bio: c'est bon / c'est pas bon? je suis un peu perdue! Peux t-on me donner le nom d'une margarine sans gras trans: j'en suis à 3 sans succès!!!
merci!

Le-mouton-noir 22/06/2009 21:47


Bonjour Céline,

De mon modeste avis personnel si l'huile de palme n'est pas hydrogénée, ça va.

C'est certe un gras saturé (comme le beurre ...) donc ne pas abuser. Par contre si elle est hydrogénée, ou partiellement hydrogénée alors ce sont des gras trans. Mais je ne pense pas que des
biscuits bio contiennent des huiles hydrogénées. Donc ne t'en fait pas pour ta fille ;)
Pour la santé, je pense que ce n'est pas le problème le plus grave, tant qu'elle n'est pas hydrogénée.
Par contre l'autre problème de l'huile de palme c'est la déforrestation : on détruit des forêts primaires irrémédiablement pour planter ces palmier à huile afin de satisfaire la demande
occidentale... : cette huile est bonne à trop de choses, alimentaires, cosmétiques ...  écologiquement c'est une catastrophe. Donc si on peut éviter, c'est mieux. Le problème c'est qu'elle est
dans tous les produits (bio aussi) ou presque arf.

Je ne consomme pas de margarine (j'aime trop le vrai beurre de ferme) donc je ne sais pas trop te répondre, je sais que certaines margarine de la marque Bécel sont sans huiles hydrogénées (les
margarines solides pas les liquides à cuire, sinon c'est celle que j'ai donnée en exemple !!) mais je n'en sais pas plus. ... Mieux vaut retourner les paquets au magasin pour trouver celle qu'on
veut, et avoir de bons yeux !


ivy 15/04/2009 05:01

plus d'acide gras trans ici non plus, depuis que j'ai vu l'émission sur internet ;)
et j'ai constaté que les produits de marque en utilisent beaucoup plus que les "premiers prix" ou "marques de distributeur". je ne sais pas pourquoi. en revanche, dans le magasin, c'est plus facile de trouver un produit qui n'en contient pas, à côté d'un autre qui en est bourré ;) (et ma question est : puisqu'on peut le faire sans, pourquoi le fait-on avec ???).
;)

GeorgesDelaJungle 24/03/2009 14:55

C'est vrai que ça fait réfléchir, nous, nous employons de l'huile d'olive.. Bien meilleur pour la santé. Mon épouse y veille et le mouton noir pourrait lui donner le bras.. Si sisi..
A + Georges.

Le-mouton-noir 24/03/2009 19:46


Haaa l'huile d'olive, la vraie, vierge et pressée à froid, le meilleur choix qu'on peut faire, si toutefois on ne la fait pas brûler, comme toutes les huiles d'ailleurs.

C'est aussi ce que j'utilise pour la cuisson. Pour les salades, ça dépend, on varie le plaisir des goûts. Et sur la tartine ou dans les patisseries maison, du beurre, du vrai beurre de ferme bien
gras